Rubriques du mag

Tir du lièvre qui déboule

C
omment aborder techniquement les gibiers que nous levons tout au long d’une journée de chasse ? Commençons par un gros capucin qui déboule dans vos pieds au moment ou l’on ne s’y attend pas ! Êtes-vous prêt techniquement et mentalement pour le tir ?

Il est important de s’y préparer car ce n’est pas lors de sa fuite, en quelques dixièmes de seconde, que vous aurez le temps d’analyser ! En plaine sur une surface dégagée, on a généralement le temps d’ajuster son tir. En revanche au bois, la végétation vient compliquer l’affaire. Néanmoins, la technique de tir est la même.

Le lièvre surprend car il surgit toujours de son gîte au moment où l’on s’y attend le moins. Pour tout chasseur, ce moment est impressionnant. Là, à vos pieds, il semble filer à toute allure et vouloir disparaître à vos yeux. Notre premier conseil est de rester calme et confiant en vous. Il courre vite, certes, mais ce n’est pas une bécassine qu’il faudrait tirer instantanément au coup d’épaule. Vous avez donc du temps. Hâtez-vous mais lentement, pourrions-nous dire. Sachez que vos canons, en se déplaçant, peuvent aller cent fois plus vite que lui et le rattraper en un clin d’œil ! L’erreur est d’aller trop vite et de devoir arrêter son canon ou, en second recours, reprendre un bon mouvement pour tenter de l’atteindre. Voici donc nos conseils pour faire mouche sur le lièvre qui déboule...

  1. Tourné dans la direction de la fuite

  1. Préparation de la visée

  1. Visée et tir