Rubriques du mag

Digitalisez votre société de chasse

À
l’heure du digital, les chasseurs ont tout intérêt à utiliser au mieux ces outils. Pour une société de chasse, ACCA, ou chasse privée, informer efficacement ses membres relève souvent du défi. Axel Martin, jeune chasseur provençal, a lancé un site internet : monassodechasse.com afin d’héberger des pages internet relayant les communications de ces associations.

Bien que les outils numériques soient partout, les chasseurs ont, pour beaucoup d’entre eux, du mal à les utiliser. Le carnet bécasse en ligne via l’application ChassAdapt, ou la lenteur de création des comptes SIA (Système d’information sur les armes) en sont une illustration.

À seulement 25 ans, Axel Martin est devenu le président de la société de chasse de son village, Rognac, dans les Bouches-du-Rhône. Sans doute plus aguerri aux technologies numériques que ses aînés, notre jeune président comprend vite l’intérêt qu’il y aurait à digitaliser le fonctionnement de sa société. Il identifie alors trois raisons :

  • Une meilleure communication entre le conseil d’administration et les chasseurs de la société.
  • Une ouverture aux autres usagers du territoire.
  • La participation à l’opération « Un dimanche à la chasse » (1ère société des Bouches-du-Rhône à s’y être inscrite).

Concernant ce dernier point, Axel aime rappeler la formule de Willy Schraen « La chasse n’a pas besoin d’être défendue, mais expliquée ». Outre l’intérêt évident que les chasseurs peuvent avoir à mettre en place un outil facilitant l’échange d’informations au sein de leur société de chasse (dates de chasse, quotas de prélèvement, jours de lâchers, travaux d’aménagement du territoire, formulaires de remontées d’informations, etc.), l’avantage bien compris d’une telle page est de pouvoir aussi en informer les autres habitants du secteur.

Ainsi, ce type d’initiative peut devenir un efficace outil de communication locale, afin de faire connaître les actions des chasseurs, d’intégrer les non-chasseurs à leur vie associative et, bien sûr, d’améliorer la sécurité pour tous.

Mis en place avec succès à Rognac et bien accueilli par les membres de l’ACCA et ses habitants, Axel a alors l’idée de proposer à d’autres sociétés de référencer leur association sur son site au travers d’une page qui leur serait dédiée.
Il propose deux options :

  • 5,90 €/mois pour la création de votre page + 3 mises à jour par an.
  • 8,30 €/mois pour la création de votre page + mises à jour illimitées.

Déjà plusieurs sociétés ont recouru aux services de monassodechasse.com. Les petits ruisseaux font les grandes rivières, et l’initiative d’Axel rencontre un écho favorable auprès des instances cynégétiques. De même, la Fédération régionale des chasseurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur et les fédérations départementales du Tarn-et-Garonne, du Var, et de l’Isère ont communiqué sur son projet. On peut imaginer qu’avec 24 000 ACCA, et plus de 50 000 associations de chasse diverses, communales ou privées, le vivier est vaste, les besoins réels, et donc que le succès sera au rendez-vous.

Pour prendre la dimension d’une démarche, il faut en connaître l’instigateur.
Ce jeune homme aujourd’hui âgé de 28 ans vit à Salon-de-Provence. Pour Axel, qui se définit comme un homme de la terre, la chasse découle naturellement de cette définition, de même que son goût pour l’équitation. Cette passion pour la terre, il en fait son métier, puisqu’après des études d’ingénieur agronome à Toulouse, il exerce le métier d’expert agricole, et conseille notamment les jeunes agriculteurs dans leurs démarches d’installation.
Bien qu’il se soit mis à la chasse du grand gibier, Axel ne traque que marginalement le sanglier, préférant chasser le petit gibier avec ses chiens d’arrêt, une pointer nommée Mango et Eli, un braque français. Ce goût du petit gibier n’est pas étranger dans le choix d’un faisan pour illustrer le logo de son site internet.


En bon provençal attaché à ses traditions, Axel chassait également la grive aux gluaux, mais le conseil d’État a décidé de l’en priver, en dépit de la mobilisation des chasseurs de septembre 2021. Axel était en première ligne à Forcalquier, bien décidé à défendre la chasse sur tous les fronts.

Aussi, si la démarche pour votre territoire de chasse vous séduit, il vous suffit de vous rendre sur le site monassodechasse.com, ou de contacter directement Axel par téléphone au 06 29 95 74 23, ou enfin via sa boîte mail : [email protected].
Axel pourra vous établir une page internet selon les besoins de votre association.

Vous pouvez aussi vous rendre sur la page Facebook du site : https://www.facebook.com/monassode.chasse.