Rubriques du mag

Le viseur Aimpoint ACRO C2 : évolution ou révolution?

L
e fabricant suédois Aimpoint fabrique des viseurs à point rouge qui font référence dans le monde de la chasse, du tir, mais aussi pour les militaires et les forces de police. Sorti il y a 3 ans, l’ACRO C1 se voulait le plus petit et solide viseur du marché. Avec l’ACRO C2 Aimpoint fait encore mieux.

Aujourd’hui? l’armement reste le même qu’il y a 50 ans dans ses principes de fonctionnement, mais l’effort est mis sur la visée simplifiée, pour un coup au but dès le premier tir.  La guerre asymétrique, les missions de police, le tir dynamique, la chasse à l’arme de poing impliquent l’emploi d’armes de forte puissance, difficiles à maîtriser.

La version « administration » de l’ACRO C2, le P2, est ici monté sur une arme de défense rapprochée type HK MP5K.

La prise de visée reste le point le plus ardu à acquérir. Le tir dynamique a montré la voie à suivre. Les professionnels ont écouté, le viseur reflex point rouge est la solution.

ACRO C2 : pourquoi et pour qui ?

Pour répondre à la demande, Aimpoint a conçu un microviseur pouvant équiper les plus puissants des pistolets. Pour détruire une optique, il est difficile de faire mieux que le 40S&W. Lors de la mise au point du C1, les spécialistes américains ont exigé que le viseur accepte 20000 coups de 40S&W. En 2018, l’ACRO C1/P1 était finalisé : le plus petit viseur fermé, et le plus solide de tous les microviseurs au monde. Il a trouvé sa place sur d’autres armes militaires, et sur les fusils et carabines de chasse, y compris celles destinées aux grands gibiers dangereux.

60g de redoutable efficacité, et la résistance d’un char de d’assaut.

Après plus d’un an d’utilisation, les professionnels ont jugé que les Suédois pouvaient encore faire mieux. Ils désiraient la même autonomie qu’un H/T-2 et un clavier de commande mieux protégé, sans accroissement du volume. Les Suédois se sont remis au boulot, réalisant un exploit technique qui a nécessité de revoir entièrement la conception du C1. Trois ans après l’apparition de l’ACRO C1, Aimpoint présentait, en 2021, son C2!

Conçu pour être monté sur des armes de poing, sa compacité le rend adapté à toutes les armes, notamment de chasse.

50 000 HEURES D’AUTONOMIE

Lors de cette refonte, ils ont changé la diode et les lentilles pour une meilleure définition du point rouge, et une amélioration de la luminosité et du contraste. Le logement de la pile, agrandi et déplacé à gauche, accepte une CR2032 apportant une autonomie de 50000h en niveau d’illumination 6. Les deux premières positions sont utilisables avec un équipement de vision nocturne.

A TOUTE ÉPREUVE

L’élévation et la dérive s’ajustent au moyen de la clé Torx livrée (T10), ou équivalente. Les « tourelles » ne présentent aucune aspérité. Conçu pour être porté sur un pistolet dans un « holster », ce système supprime tout risque d’accrochage. L’étanchéité est garantie jusqu’à -5m. Que vous chassiez par moins 20° ou plus 40°C, le C2 ne vous laissera pas tomber. Il est prévu pour fonctionner de -30°C à + 60°C. Il résiste aux contaminants : produits de nettoyage, huiles diverses, fuel, et insecticides.

L’ACRO C2 sur une Tikka T3x avec montage dédié. Les couvres lentilles relevables sont disponibles en option.

Le C2 utilise les mêmes montages que le C1, dont une interface type H-1/2. Pour ceux qui possèdent une carabine dont le boitier est taraudé aux normes des BAR ou Argo, Humbert/Beretta France propose une embase ultra basse pour ACRO C1/C2.3

TEST ET PRISE EN MAIN DE L’ACRO C2

J’ai testé l’ACRO C2 en battue en Suède, et au cours d‘une formation Aimpoint qui a précédée la chasse. Il est toujours intéressant de brûler une centaine de coups sur cibles fixes ou mobiles, à des distances de 15 à 80m, sous la houlette d’un instructeur. Habitué au C1, le C2 ne m’a pas dépaysé.

Lors de mon test, les cibles sont engagées selon un ordre prédéterminé et un temps limité. Les tireurs reculent de 10m après chaque étape.

La luminosité et le contraste sont bien améliorés. Ce viseur m’a permis des tirs à plus de 85m avec succès sur gibier rapide et bondissant. Ce n’est pas le moins cher des viseurs, mais on en a pour son pognon. Avec Aimpoint, depuis 35 ans, je n’ai jamais été déçu. Même les plus anciens (plus de 30 ans) en ma possession, fonctionnent encore parfaitement.

Traqueur suédois avec un ACRO C2. Pour un fan des « leviers de sous-garde » comme moi, ça fait plaisir de le retrouver sur une Marlin.

LE PLUS SOLIDE DES MICROS-VISEURS ACTUELS

En trois ans, Aimpoint a relevé le défi que lui ont lancé les principaux utilisateurs du C1, qui voulaient encore plus, faisant du C2 le plus efficace et le plus solide des micros-viseurs actuels. Bien adapté à tous les types d’armes, l’ACRO C2 sera parfait sur un express, ou une carabine courte et légère qu’il ne déséquilibrera pas. Sa solidité et sa résistance aux chocs seront appréciées des traqueurs.

Fiche technique Aimpoint Acro C2

FabricantAimpoint AB, Malmö, Suède
Typemicro viseur réflex électronique à point rouge
Principe de viséedeux yeux ouverts, focus sur la cible
Matériau du corpsalliage léger haute résistance anodisé
Dimensions47x33x31mm
Dimension fenêtre15mmx15mm
Hauteur de l’axe optique14mm mesuré de la base de l’interface au centre
Poids60g pile incluse, sans montage
Etanchéité-5m
Taille du « dot »3,5moa soit 10,15mm/100m
Autonomie50000h à une température de 19/20°C
Température utilisation-30 à +60°C
Température de stockage-50 à +71°C
MontagesWeaver/Picatinny, 3 spécifiques, interface compatible H-1/2, interface Humbert pour Argo ou BAR
Accessoireprotection « flip-up » pour les lentilles
Couple de serrage montage3 nm, clé et frein filet livrés
Emploipistolet, revolver, carabine, fusil
Prix719€ sans interface de montage